2019, 170 × 220 mm, 162 pages, sérigraphie et impression laser

Mémoire de fin d'étude sur la transition dans l'imaginaire des personnages de bandes dessinées. Comment dans la bande dessinée, l’imagination du personnage peut être représentée et quel impact cette représentation peut avoir sur le lecteur. Dans ce mémoire, j'ai analysé huit œuvres narratives. J'ai examiné les frontières entre «le réel» et «l'imaginaire» dans la fiction, en particulier: Les frontières visibles dans la série Philémon, et les transitions temporelles dans Tintin et Le Secret de la licorne, évasion imaginaire du quotidien déplaisant chez Irène et le Clochards, Asteriop Poly, Ultra Heaven, Arsène Shrauwen, et enfin, des livres sans transitions qui brouillent l'imaginaire de l'auteur, du personnage et du lecteur comme dans Immersion Program ou Toxic. Le lecteur ne maîtrise pas les frontières entre le monde imaginaire et la réalité dans le récit fictif.

 

Quel imaginaire ?
2019 Livres