Viridi Vera est un mouvement politique fictif - une dictature matriarcale, féministe, écologique, dirigée par «Mary Blackwood» qui prétend venir d'une autre planète (Phusis) pour sauver la terre avec une plante endemique, Encaenia Veris. J'ai utilisé cette fiction comme prétexte pour étudier la communication et l'imagerie politiques, y compris ses formes d'expression les plus négatives : la propagande et le mensonge. Jusqu'où peut-on pousser le culte de la personnalité?

Plus qu'un récit, je voulais créer un environnement, ou l'écho d'une histoire, que les spectateurs composeraient pour eux-mêmes; autant que nous construisons nos opinions et nos certitudes politiques à partir de l'imaginaire collectif. Les politiciens séduisent, promettent le «changement», mais ils perpétuent un régime similaire. Nous savons interpréter un discours politique, y compris celui d'un personnage fictif. A titre d'illustration, j'ai créé des affiches de propagande, des livres pour enfants, une typographie officielle, un drapeau, un programme politique, un portrait officiel, des billets de banque, des produits dérivés et un livre d'archives.

 

Design graphique

2019

Projet de diplôme

Dictature de

Mary Blackwood